Retour

Fait par:


Doriane Roche

Pierre Duforeau

Emmanuel Prost

L'Action passée

Aux abords

Renforcement de la présence visuelle du projet aux abords des voies. Les artistes en charge du projet aux abords conçoivent l’occupation des espaces à proximité des voies du tramway T3. Ce sous-projet se déploie dans l’espace par l’utilisation de lieux divers, et le temps avec une évolution des propositions au fur et à mesure de l’évolution du projet.

En mai 2016, des collages muraux de grande échelle reprenant la figure du trader Pierre-Louis, ont été mis en place sur 6 façades d’immeubles à proximité des arrêts de tramway : maison de gare de Dauphiné Lacassagne, façade d’immeuble à Reconnaissance Balzac, Bel-AIr les Brosses, Vaulx-en-Velin La Soie, Décines Centre. Les fresques ont été collées une semaine avant le temps fort, rythmant l’arrivée du projet. Ils étaient accompagnés du numéro de la hotline, un élément du projet porté par Alix Denambride (voir infra, l’Immobilité immobile).

Le 28 mai, Emmanuel Prost a réalisé en direct, sur la gare de l’arrêt Gare de Villeurbanne une fresque. Cette création in situ était une étape de la déambulation proposée. Cela a été l’occasion, pour des habitants du quartier, de discuter de ces collages, du projet en lui-même, et des thématiques qu’il aborde.


Renforcement de la présence visuelle du projet aux abords des voies. Les artistes en charge du projet aux abords conçoivent l’occupation des espaces à proximité des voies du tramway T3. Ce sous-projet se déploie dans l’espace par l’utilisation de lieux divers, et le temps avec une évolution des propositions au fur et à mesure de l’évolution du projet.

En mai 2016, des collages muraux de grande échelle reprenant la figure du trader Pierre-Louis, ont été mis en place sur 6 façades d’immeubles à proximité des arrêts de tramway : maison de gare de Dauphiné Lacassagne, façade d’immeuble à Reconnaissance Balzac, Bel-AIr les Brosses, Vaulx-en-Velin La Soie, Décines Centre. Les fresques ont été collées une semaine avant le temps fort, rythmant l’arrivée du projet. Ils étaient accompagnés du numéro de la hotline, un élément du projet porté par Alix Denambride (voir infra, l’Immobilité immobile).

Le 28 mai, Emmanuel Prost a réalisé en direct, sur la gare de l’arrêt Gare de Villeurbanne une fresque. Cette création in situ était une étape de la déambulation proposée. Cela a été l’occasion, pour des habitants du quartier, de discuter de ces collages, du projet en lui-même, et des thématiques qu’il aborde.