Retour

Ses autres Actions


Le projet

L'Immobilité Mobile

La Compagnie sous X développe dans ses projets en espace public un langage artistique interrogeant les différents degrés de publics. En effet, la relation entre le spectacle et le spectateur est polymorphe et se joue à différents endroits dans les créations. Il y a notamment le public-participant faisant parfois partie intégrante du spectacle, le public convoqué qui devient également acteur malgré lui face à un public non-convoqué : les usagers. Ce dernier cercle assiste à un geste artistique impromptu qu'il peut lire en tant que tel puisqu'il est mis en lumière par à la présence d'un public convoqué. Dans cette réflexion, la Compagnie sous X est invité dans le projet Le Long de l'Axe à orchestrer des brides de fiction qui se déploient dans le tram T3 et s'adressant principalement à un public non-convoqué. Ce projet prend pour titre « L'Immobilité Mobile » jouant de l'immobilité physique du voyageur en situation dans un tramway et le déplacement intérieur provoqué chez ce dernier lorsqu'il se mue en spectateur. L'objet de ce travail étant d'établir un rendez-vous sous forme de rituel avec une montée en puissance sur les quatre semestres entre 2016 et 2017.

La Compagnie sous X développe dans ses projets en espace public un langage artistique interrogeant les différents degrés de publics. En effet, la relation entre le spectacle et le spectateur est polymorphe et se joue à différents endroits dans les créations. Il y a notamment le public-participant faisant parfois partie intégrante du spectacle, le public convoqué qui devient également acteur malgré lui face à un public non-convoqué : les usagers. Ce dernier cercle assiste à un geste artistique impromptu qu'il peut lire en tant que tel puisqu'il est mis en lumière par à la présence d'un public convoqué. Dans cette réflexion, la Compagnie sous X est invité dans le projet Le Long de l'Axe à orchestrer des brides de fiction qui se déploient dans le tram T3 et s'adressant principalement à un public non-convoqué. Ce projet prend pour titre « L'Immobilité Mobile » jouant de l'immobilité physique du voyageur en situation dans un tramway et le déplacement intérieur provoqué chez ce dernier lorsqu'il se mue en spectateur. L'objet de ce travail étant d'établir un rendez-vous sous forme de rituel avec une montée en puissance sur les quatre semestres entre 2016 et 2017.